Visites insolites à Saint-Pétersbourg
Saint-Pétersbourg autrement

Monuments insolites

 

1. Statuette  de "Tchijik-Pijik" (quai de Fontanka)

On considère qu’une piécette jetée sur le socle de la petite statue apporte forcément du bonheur ainsi que la réalisation des vœux, si elle y reste.
"Tchijik-Pijik" est un petit personnage légendaire connu de tous les pétersbourgois immortalisé par cette chansonnette
Tchijik-Pijik où étais-tu?
A la Fontanka je buvais de la vodka,
j'ai bu un petit verre, et un deuxième,
J'en ai eu la tête qui tournait!

Il faut savoir que "thijik » est le nom d'un petit oiseau de plumage jaune et vert appelé "serin" en français et "pyjik" dérive du verbe  qui veut dire "se gonfler, se donner l'air fier".
Voici la petite histoire qui explique l'origine de cette chansonnette. En 1835, à l'initiative de la famille impériale un établissement d'enseignement supérieur privilégié, le Collège de la Jurisprudence, a été fondé sur la Fontanka près de Mikhailovski Zamok. Ses étudiants ne se montraient que rarement dans les rues de la ville et par leur posture bien droite et la tenue parfaite témoignaient du rang supérieur de leur établissement. Les futurs juristes portaient l'uniforme de couleurs jaune et verte, leurs chapkas et les cols de leur manteau ressemblaient au plumage des serins. C'est pour cela qu'ils ont été baptisés « serins »par les gens de la rue. A côté du Collège de la Jurisprudence se trouvait un cabaret très connu dans les environs. Habillés en civil après la tombé de la nuit, les étudiants des classes supérieures du collège fréquentaient, eux aussi, le fameux lieu de débauche, la pratique qui a donné naissance à la chansonnette populaire "Tchijik-Pijik". En 1994, plus d'un siècle et demi d'existence de cette légende, une sculpture en honneur de Tchijik-Pijik, a été inauguré sur la Fontanka près du Château Michel.

 

 

 
 
 

2. Monument au photpgraphe  (rue Malaya Sadovaya 3)

Le monument au photographe Karl Boulla (prémier photographe de la ville) se trouve  près de la maison où celui-ci habitait au début du XXe siècle.
Il faut prendre son bras droite et demander   quelqu’un de vous prendre en  photo.
 Cette photo doit vous apporter du bonheur.

 

 

3. Monument au lievre (pont Saint-Jean de la Forteresse Pierre-et Paul )


Le monument au lièvre, près de la forteresse Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg. Selon la légende, lors d'une inondation, un petit lièvre se serait sauvé en se cachant dans la botte du tsar Pierre Ier. En hommage à cet animal l'île sur laquelle se dresse la forteresse porte le nom d'Ile aux Lièvres.

Pour la réalisation de votre voeu il faut  jeter une piece de monnaie et gagner les pattes de lièvre.

 

 

4. Monument au chien Gavrioucha,  11 rue Pravda
 
Le monument a été érigé en 1991.
Le chien Gavrioucha « sait lire », il faut ecrire son voeu et laisser le message dans la boite aux lettres , installée tout près. Dans le quartier il y a beaucoup d’écoles superieures et ses étudiants y viennent pour demander Gavrioucha a bien passer les examens.


 
 

5. Monument a l'allumeur de réverbères, rue Odesskaya 11

Le monument a été érigé en 1998, il était installe dans la rue, où, en 1873, à Saint -
Pétersbourg était allumé le premier réverbère dans le monde entier  crée par l’ inventeur Alexandre Lodygin.

Apporte de l'argent et de bien être familial. On croit que la richesse viendra à la maison, si vous vous frottez ses  pieds en bronze.

 


 
 
 

6. Monument au consierge, place Ostrovsky

Ce moment a été erigé en 2007. 
Il aide a « Ramasser de l’argent à la pelle». Laissez une pièce de monnaie dans son seau  pour améliorer votre bien-être financier

 

 

7. Hippopotame Tonia (cour de la faculté de lettres de l'Université)

L'idée de l'installation de cette sculpture  dans la cour de l’université appartient au doyen de la faculté de lettres Sergei Bogdanov. Inauguration a eu lieu le 14 Octobre de 2005

Hippo en bronze a reçu le surnom  "Tonya" (prenom feminin)

Dans plusieures  cultures et traditions mondiales  Hippopotame est un symbole de la puissance, la prospérité, la force et l'unité.

Il existe une legende que  au XVIIIe siècle deux amoureux se sont  jeté dans la Neva quand les parents ont essayé de les  séparer.  Ils etaient sauvés par une hyppo Tonia.

La jeune fille a saisi  son oreille droite, et le jeune homme la gauche et Tonya les a pris en toute sécurité à terre, où ils se sont mariés ...

Désormais existe cette coutume - les jeunes filles qui veulent se marier doivent gratter son oreille droite et les jeunes hommes – la gauche.

 


 
 

8. Statues d’Atlantes  (rue Millionnaya, Ancien Ermitage)

Les statues d’Atlantes (sculpteur Alexandre Térébénev)  ornent le portique du Nouvel Ermitage,  côté de la rue des Millionnaires (Millionnaïa).

Il faut se tenir au grand  doigt du pied gauche de l’atlante pour que  votre rêve se réalise

Cette coutume a beaucoup de succés chez  les jeunes mariés .

 


 

9. Sphinx et griffons  (quai de l'Universite)

Les statues de  sphinx  sur  le quai de l'université, face à l'Académie des beaux-arts sont tous deux originaires de Thèbes, ancienne capitale de l'Egypte ancienne.

 A l'image du pharaon Aménophis III, ils étaient les gardiens de son temple, près de 3 500 ans auparavant.

Achetés par la France, ils étaient destinés à orner les quai de Seine à Paris. La

 « Révolution de juillet » 1830, permit à la Russie de les racheter. Ils quittèrent alors Alexandrie pour Saint-Pétersbourg. Arrivée dans la capitale impériale en 1832, les sphinx restèrent deux années dans la cour de l'Académie des beaux-arts avant de trouver leur place définitive.

Quelques marches plus bas vous trouverez deux griffons qui gardent   les marches qui descendent vers la Neva.

Fixez son œil sur  les yeux  du sphinx le  plus proche et en meme temps  flattez d’une main la  tête de griffon . De l'autre main il faut  toucher  la dent droite de  griffon (dans une autre version - en caressant ses ailes), ainsi votre vie sera heureuse.

 


 

10. Griffons du Pont de la Banque

Ce pont suspendu traverse le canal Griboïedov en face de l'ancien bâtiment de la banque d'Etat qui accueille actuellement l'Université de l'Economie et des Finances de Saint Pétersbourg. Ce n'est pas, peut être, par coïncidence que le pont Bankovsky ou pont de 
la Banque, est décoré de statues de griffons, gardiens des trésors dans la mythologie grecque. C'est grâce à ces sculptures que ce petit pont pédestre est devenu célèbre. Il a été construit en 1825-1826 comme tous les autres ponts sur le canal Griboïedov. Les griffons aux ailes dorées portent des lampadaires sur leurs têtes et les câbles soutenant le pont sont accrochés à leurs « dents ».

Pour la realisation de vos voeux mettez  votre main dans la bouche d’un griffon (n’import lequel)  et  frottez  ses ailes d'or pour attirer la  richesse que vous désirez.

 


 
 
 

11. Monument au  nez du majeur Kovalev


Ce bas-relief  représente le  nez de  l'assesseur de collège Kovalev  (personnagdu roman de Gogol ‘Nez”) , il était installé sur la façade de Voznesensky 11 en 1995.

 Памятник Носу майора Ковалева в Санкт-Петербурге

 
 
 

12 . «L 'Ange de Saint-Pétersbourg" (Jardin Izmailovsky, quai  de Fontanka)

En 2012 on a inauguré un nouveau monument dédié à Saint-Pétersbourg. «L 'Ange de Saint-Pétersbourg" c'est une image allegorique des habitants  âgés de la ville  qui sont connus dans tous le pays  par  leur sincérité particulière et gentillesse.