Visites insolites à Saint-Pétersbourg
Saint-Pétersbourg autrement

Quartier de Petrogradskaya - 2

Le deuxieme trajet sur l'ile de Petrograd  se fait autour de stations du metro " Sportivnaya" et "Chkalovskaya" (ligne 4 orange)

 Afficher ces adresses sur une carte Google
 

1 . Village de  Sant-Galli

Franz San Galli  , l’entrepreneur  prussien d’origine italienne  arrive  en Russie en 1843. Il a fait  construire  une village pour les ouvriers – les maisons d’habitation, une école pour leurs enfants et un sanatorium.

La village comptait 17 bâtiments avec toutes les commodités (électricité, canalisation  etc). Aujourd’hui on y voit qu’ une tour d'eau en brique rouge

 

 

2 . Maison de Got

 La maison a été construite  en 1833  pour  Yvan Got, le propriétaire  d’une  usine de câbles. A l’époque soviétique le bâtiment a beaucoup souffert. Des nos jours on y trouve les grilles en fonte  au dessus de l'entrée, une  mezzanine en bois, les  pilastres sculptés,  les portes en chêne, la poêle antique.

Aujourd’hui c’est une immeuble d’habitation a un grand appartement  collectif a 21 chambres ou habitent a la fois  30 personnes. Cet appartement a que 2 WC.


 

 

3. Cour-octogone

La cour-puite se trouve à Maly prospect. La forme d’une cour  ressemble l’étoile de l’ordre de Malte.

 

 

4. Maison  de Kopiec

Cette  maison de rapport a été construite en 1909 en style éclectique . Sur la façade on peut voir le nom de sa propriétaire Anastasie Kopiec, veuve d’un conseiller d’État. La maison possédait 3 appartements dont un abritait “maison de tolérance” et dans les autres se trouvait le siégé de la société philosophique.


 

5. Maison de Tiss

Ce bâtiment en brique rouge a été construit a la fin du XIX s. en style art nouveau pour Carl Wilhelm Tiss, le copropriétaire  de l’usine  d'une fibre synthétique.Certains élément de son  décor ressemblent   la construction médiévale  (tours, ailes sculptées, lucarnes, arches) 



 
 

6.Glacerie  "Trucs appétissants”

Ici on peut goûter des meilleures glaces (40 sortes) a Saint-Pétersbourg. 

 

 

 

7. «Musée des Rêves de Freud»

Le 4 novembre de 2002  s'est ouvert à Saint-Pétersbourg une curieuse officine: le musée des Rêves du docteur Freud. Passé une petite porte, on entre dans une salle étroite aux murs recouverts d'un papier peint dans le style viennois fin de siècle, induisant un air un rien cosy. Ni chaises, ni divan. C'est debout que l'on lèche une douzaine de vitrines, lesquelles font pénétrer le visiteur dans l'univers de Freud, de façon plus chantournée que pédagogique.

Le musée est ouvert deux après-midi par semaine.

 

 
 
 

8. Maison de Greff

Maison en bois  est construite en 1896 en style art nouveau pour un conseiller d’État  K.Greff

Le bâtiment s’est bien conservé, ses fenêtres vitrées à facettes, des tourelles, des mezzanines, des moulures sur les escaliers  attirent  toujours notre attention.

 





9. Chaufferie “ Kamtchatka”

Cest un lieu de culte pour les amateurs de Victor Tsoi (décédé en 1990 le célèbrechanteur de rock soviétique, qui fut actif dans les années 1980, et leader du groupe Kino.

Kamtchatka est une chaufferie en sous-sol d'un bâtiment qui servait de « fabrique de talents » des rockeurs russes des années 80. Et avant tout, c’est l’endroit lié au nom de Viktor Tsoï  qui y travaillait de chauffeur,organisait de mini-concerts illégaux (à cette époque-là le rock était un style de musique chassé par l’état) et qui a tragiquement décédé en accident de la route. De nos jours, la cour de ce bâtiment représente un genre de sanctuaire : Des portraits de Viktor Tsoï faits par ses fans, des paroles de ses chansons sur les murs et les dédicaces y sont présents. Actuellement, la chaufferie abrite un musée et une salle de concerts minuscule,mais très populaire où l'on peut écouter la musique rock russe contemporain.


 

10. Cathédrale Saint-Vladimir de Saint-Pétersbourg

 

La cathédrale Saint-Vladimir ou collégiale Saint-Vladimir est une église orthodoxe dédiée à saint Vladimir.

L'église actuelle est construite en 1765 par Antonio Rinaldi, avec cinq coupoles et un clocher à trois étages. Elle est achevée en 1773, mais des aménagements de façade, dirigés par Ivan Starov se poursuivent de 1783 à 1789.

L'église est momentanément fermée entre novembre 1926 et 1927, puis elle devient cathédrale de l'éparchie (diocèse pour les orthodoxes) et siège du métropolite de Léningrad lorsque la cathédrale orthodoxe de Léningrad est fermée. Elle le demeure jusqu'en 1941. Aujourd’hui elle est ouverte au culte.